Bien choisir son logiciel exploitation agricole

seo
ekylibre ou d'autre logiciel exploitation agricole vont probablement sauver l'agriculture française
les logiciels exploitation agricole aident les agriculteurs à optimiser leurs rendements

Pour optimiser son rendement agricole, il est crucial d’être bien accompagné des bons outils. Il en va de même pour les logiciels exploitation agricole qui peuvent vous faire gagner un temps précieux et des coûts de production qui font toujours plaisir, encore faut il bien les choisir.

Le prix du logiciel agricole

Généralement sous forme d’abonnement par mois ou par an, un logiciel exploitation agricole va coûter la plupart du temps entre 30 et 50 euros par mois. Par exemple, Agréo est à 460 euros par an et Ekylibre à 29.90 mensuels, soit 358,8 euros annuels. Notons que ce dernier a aussi un mode gratuit avec des fonctionnalités plus basiques, donc, oui, un logiciel agricole peut être gratuit si vous n’êtes vraiment pas enclin à mettre la main à la poche. On peut à première vue se dire qu’un logiciel agricole est cher (si on ne compte pas le mode gratuit d’Ekylibre), mais vous verrez plus loin dans l’article que ces logiciels sont le plus souvent des investissements bien rentables et non des dépenses

Les domaines gérés par le logiciel exploitation agricole

Il ne s’agit pas uniquement de savoir combien on va payer pour avoir un logiciel agricole, il s’agit aussi de se demander ce que m’apporte ce logiciel. En effet, vous pouvez avoir un logiciel un peu plus cher qu’un autre mais qui serve à plein de choses à la fois. Ekylibre est un assez bon exemple car il sert à plusieurs choses à la fois : gestion des ressources, gestion parcellaire ou optimisation des cours des matières premières pour acheter le grain au prix le plus bas et vendre la récolte au prix le plus haut. D’autres logiciels se concentrent sur un aspect du champ en particulier comme l’arrosage ou les finances, ils peuvent être moins chers mais il est déconseillé de prendre plein de petits abonnements car très souvent le coût total est plus cher et la navigation perpétuelle d’un logiciel à l’autre fait moins gagner du temps à l’agriculteur.

Capture d’écran de l’ex-avizo devenu Ekylibre

Logiciel agriculture : surveillez les performances et les qualités

Eh oui, un logiciel qui ne beugue pas, c’est toujours mieux. Regardez donc les avis avant d’opter pour une offre pour vous assurer que tout se passera bien. En effet, un méchant bug peut vous coûter cher vu les enjeux. Si vous avez un ordinateur d’entrée de gamme ou du siècle précédent, regardez si le logiciel n’est pas trop lourd car votre ram ne le supportera pas forcément. Idem si vous n’avez pas d’internet satisfaisant, ne craquez pas pour le système ultra-connecté. Au pire des cas, si vous n’avez pas du tout internet, certains logiciels comme Ekylibre peuvent avoir certaines fonctionnalités hors connexion. Cependant, le logiciel exploitation agricole n’a pas la réputation de mal fonctionner et les principales offres sont sérieuses.

Regardez en fonction de votre situation

Pour choisir un logiciel d’agriculture, il faut aussi voir en fonction de ce qu’on produit et de combien on produit. En effet, un logiciel agricole peut seulement fonctionner pour les champs de grain et non pour les élevages de poulets. Idem, en fonction de la taille de votre exploitation, vous n’aurez pas forcément besoin du même logiciel de gestion agricole.

Capture d'écran de ekylibre, un logiciel exploitation agricole
les offres de logiciel exploitation agricole doivent être regardées à la loupe

Regardez les conditions générales d’utilisation

Vérifiez, s’il s’agit d’un abonnement que vous ne vous engagez pas pour 10 ans sans possibilité de sortir. Assurez-vous que la marque s’engage ouvertement à ne pas gonfler ses tarifs en plein abonnement, car souvent, elles se privent bien de vous l’annoncer et si vous payez chaque année, vous mettrez des mois à vous en rendre compte et ça peut vite chiffrer. Assurez vous aussi que vos données personnelles sont gardées confidentielles et sont sécurisées, le RGPD va, certes améliorer les choses mais ne fera pas tout. Certaines des données qui peuvent êtres uploadées à votre insu peuvent en effet être sensibles.

Pour conclure, commencez par vous demander ce dont vous avez besoin, ensuite, regardez les offres, les avis et testez le produit, la tradition des abonnements est d’offrir le premier mois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *